Vous êtes dans : Accueil > La Mairie > Tribunes politiques > Tribunes politiques 2016 > Tribune NEF parue dans l'A Propos de mai

Tribune NEF parue dans l'A Propos de mai

Un nouveau parc sportif pour le Lycée International

Promesse de campagne du maire en 2007-2008, la construction sur notre zone sportive d’un gymnase refait surface après un mandat de silence. Ne vous réjouissez pas trop vite, il s’agit en fait de céder plus d’un hectare de nos terres communales pour permettre au Lycée International de Saint-Germain de s’étendre et de bénéficier d’un gymnase et d’une aire d’athlétisme tout neufs. En contrepartie, la mairie continuerait à bénéficier de créneaux horaires en dehors du temps scolaire pour ses clubs de judo et de tennis de table. Si NEF est heureuse pour cette centaine de sportifs et pour les enfants de Fourqueux qui étudient dans cet établissement, elle se demande si toutes les conséquences de cette opération - qu’on nous dit neutre pour nos finances - ont été correctement mesurées.

La mairie s’est engagée à vendre au Conseil départemental l’actuel terrain de football stabilisé d’où se tire aussi chaque année le feu d’artifice de la fête. La recette sera investie dans l’aménagement d’un nouveau terrain de foot en synthétique entre le nouveau gymnase et les tennis. Le produit de la vente ne couvrant pas le budget prévisionnel estimé à 1 080 000 euros H.T., la Ville vient de lancer des demandes de subvention. En échange de la sienne, le Conseil départemental exige « la mise à disposition de ce terrain au profit du Lycée International » ! Dans ce montage, Fourqueux va donc à la fois perdre plus d’un hectare de foncier et un espace de jeu en libre d’accès pour les Fourqueusiens, et être contrainte d’aménager un terrain de foot/rugby au bénéfice du lycée saint-germanois. Bien trop éloignées pour que nos propres écoliers en profitent, les nouvelles installations ne seront à la disposition des Fourqueusiens que lorsque le lycée n’en aura pas besoin ! Si la majorité en place a cédé au diktat des Conseils départemental et régional, nous espérons qu’elle parviendra à négocier convenablement le contrat de réciprocité et apportera des réponses satisfaisantes sur le remplacement des actuels espaces ouverts accessibles à nos concitoyens. Faute de quoi le nouvel espace sportif ne sera définitivement pas celui de Fourqueux.

Pour le groupe NEF Brigitte Lesgourgues

Partager cette page