Vous êtes dans : Accueil > La Mairie > Tribunes politiques > Tribunes politiques 2018 > Tribune NEF parue dans la brochure Commune Nouvelle de septembre

Tribune NEF parue dans la brochure Commune Nouvelle de septembre

Nous ne voulons pas de cette fusion-là !

Les projets de charte sur la gouvernance et les services publics s’apparentent davantage à un catalogue de promesses électorales qu’à un schéma organisationnel. L’objectif est clair : convaincre les indécis que la vie sera bien meilleure s’ils ne s’opposent pas à la fusion. Toutes sortes de mesures sont listées … y compris l’accueil des sportifs pour les Jeux Olympiques de 2024 ! Qu’importe si ces promesses sont réalisables et seront mises en œuvre effectivement … En revanche, les statuts des futurs élus et les possibilités de cumul d’un poste de Maire-adjoint et de Maire-délégué sont bien explicités ! Très concrètement, pour Fourqueux, nous apprenons que la future commune déléguée de notre village n’aura qu’un avis consultatif ; tout sera in fine décidé par le conseil municipal de la commune nouvelle ! Ce sera par exemple le cas des aides aux associations ou du choix du prestataire de restauration de notre école …

Par ailleurs, les difficultés de Mareil-Marly et les hésitations de l’Etang-la-Ville nous inquiètent beaucoup sur la probabilité d’une simple absorption de notre village par Saint-Germain, adoptée en novembre par un vote conjoint des conseils municipaux. Les études en cours n’envisageant en rien cette option ; nous refusons cette éventualité qui serait décidée dans la précipitation, sans que l’ensemble des habitants aient pu être informés et entendus.

Enfin, ce n’est pas une pseudo-consultation obligeant chacun à laisser ses coordonnées, qui satisfera notre demande et répondra aux attentes de nos concitoyens d’un choix transparent et démocratique. Les élus NEF réitèrent leur opposition déterminée à toute décision sur une fusion qui n’aurait pas la validation de la population, par un référendum ou une élection municipale donnant un mandat explicite aux élus.

Matthieu Cadot, Brigitte Lesgourgues, Laurent Paul,

Sophie Perinetti, Jérôme Goulet, Yann Morvan

Partager cette page