Vous êtes dans : Accueil > La Mairie > Tribunes politiques > Tribunes politiques 2019 > Tribune NEF parue dans l'A Propos de janvier

Tribune NEF parue dans l'A Propos de janvier

Chères Fourqueusiennes, chers Fourqueusiens,

Bien triste changement d’année que ce passage de 2018 à 2019 qui marque la disparition de la commune de Fourqueux et sa dilution dans celle de Saint-Germain-en-Laye !

Alors que 4 élus VFE (2 autres s’abstenant) ont voté contre l’absorption avec vos 6 élus NEF, c’est un tout petit nodule constitué du maire et de 14 de ses affidés qui a signé l’arrêt de mort de Fourqueux au 1er janvier, contre votre volonté !

Comme nous vous l’avions promis, nous avons recherché toutes les voies possibles pour échapper à ce funeste destin mais ce combat du pot de terre contre le pot de fer était inégal : refus du maire de Fourqueux et de ses adjoints de surseoir, à l’inverse de ceux de L’Etang-la-Ville et Mareil-Marly,  à ce mariage forcé pour prendre le temps d’étudier toutes les solutions intercommunales, opposition tacite du préfet à nos demandes qui n’ont reçu aucune espèce de réponse, fin de non-recevoir sidérante du juge administratif qui a choisi la solution plus confortable pour lui de rejeter notre requête en référé-suspension sans même entendre notre avocat… (voir détails sur notre blog : nef-fourqueux.fr)

Bien sûr, ces dénis successifs de démocratie ou de justice ont provoqué notre colère et notre déception. Mais notre requête en annulation suit son cours, tout comme celle déposée par l’association Fourqueux Citoyen. Certes la décision – cette fois collégiale – du tribunal administratif prendra du temps mais les juges pourront examiner nos griefs sur le fond.

En attendant, responsables devant vous, nous avons décidé d’assumer jusqu’à son terme le mandat que vous nous avez confié et nous siégeons au conseil municipal de la commune nouvelle pour suivre et contrôler les décisions qui concerneront notre village et pour continuer à vous en informer.

C’est donc sur cette note d’espoir que nous vous adressons nos vœux chaleureux de bonne et heureuse année pour vous et vos proches. En ajoutant deux souhaits collectifs : que 2019 rende la sérénité à notre village et conserve à tous ceux qui nous ont rejoints dans ce combat pour notre indépendance leur intérêt pour le bien commun et leur engagement au service de leurs concitoyens.

Matthieu Cadot, Brigitte Lesgourgues, Laurent Paul, Sophie Perinetti, Jérôme Goulet et Yann Morvan

Partager cette page