Vous êtes dans : Accueil > Le Village > À découvrir > Centre-ville

Centre-ville

Le vieux village de Fourqueux abrite un patrimoine architectural et artistique remarquable qui se distingue notamment par l’existence de plusieurs monuments historiques.

 

Eglise (Agrandir l'image). L’église Sainte-Croix

 L’église Sainte-Croix : classée monument historique en 1946, l’église Sainte-Croix a été bâtie à la fin du XIIe siècle, sans doute sur l’emplacement de la première église de Fourqueux. Digne représentante de l’art gothique primitif, elle doit son nom à Saint-Louis et Blanche-de-Castille, qui contribuèrent à sa réédification en raison du culte qu’ils vouaient à la Sainte-Croix, dont Saint-Louis rapporta des fragments en 1239. La légende veut que Jeanne d’’Arc y soit venue pour prier. On sait aussi que Léopoldine Hugo (fille de Victor Hugo) y fit sa communion, cérémonie célébrée à l’époque par l’abbé Roussel. 

Villa Collin 1 (Agrandir l'image). La villa Collin

La villa Collin : Cette villa pittoresque, caractérisée par sa tourelle et son jardin d’hiver, a été édifiée en 1892 par l’architecte Vaudremer à l’emplacement de l’ancien château de Fourqueux. Elle emprunte son nom à son premier propriétaire, Armand Collin, célèbre orfèvre et horloger, fournisseur officiel de la famille impériale et entrepreneur favori de la ville de Paris. Depuis 1998, elle est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en raison de sa qualité architecturale, de son mobilier et de l’excellente conservation de l’ensemble. Elle est un parfait exemple de l’architecture dite « régionaliste ».

Maison Victor Hugo (Agrandir l'image). La maison Victor Hugo

La maison Victor Hugo : cette belle demeure, située 39 rue de Saint-Nom, est connue pour avoir hébergé la famille de Victor Hugo le temps d’un été, en 1836. Construite au XVIIIe siècle, elle fut rachetée au début du XIXème siècle par la famille Marret. Dès 1918, le peintre Henri Marret y installa son atelier. Riche de souvenirs grâce à ses glorieux occupants, elle sert de décor à de nombreuses anecdotes. Il paraît notamment que c’est entre ses murs que Victor Hugo et Alexandre Dumas se sont réconciliés, après avoir été brouillés pendant plusieurs années.

Oeuvre Marret (Agrandir l'image). Œuvre Marret

Les œuvres d’Henri Marret : « Meilleur illustrateur de murailles de son temps » selon le peintre Maurice Denis, Henri Marret (1878-1964) est reconnu comme l’un des fresquistes les plus représentatifs de son époque. Compositeur de nombreux chemins de croix monumentaux, il compte parmi les rénovateurs de la peinture religieuse moderne. Installé à Fourqueux dès 1918 (dans la maison Victor Hugo, propriété de sa famille), il devient au fil des ans une figure incontournable du village, dont il fut maire de 1937 à 1944. Plusieurs de ses œuvres sont conservées à l’Hôtel de Ville de Fourqueux et à l’église de la Sainte-Croix.   

Partager cette page