Vous êtes dans : Accueil > Le Village > Histoire > La Seconde guerre mondiale

La Seconde guerre mondiale

Après la débâcle du printemps 1940, le maréchal Pétain signe l’armistice avec l’Allemagne le 22 juin 1940.

La France est divisée en deux. Rapidement, les troupes allemandes prennent possession de la partie nord du pays. Fourqueux n’échappe pas à l’occupation : du 15 juillet au 23 novembre 1940, une compagnie de 150 hommes et 60 camions s’installe sur le terrain de l’ancien golf. Dès le mois d’octobre, Saint-Germain-en-Laye devient le siège du commandement allemand en zone occupée, amenant de nombreux services à s’installer autour de la ville. Conséquence : l’Etat-Major de l’aviation allemande établit ses quartiers à Fourqueux.

Tout comme les autres agglomérations françaises, le village doit prendre à sa charge les frais d’occupation des soldats allemands. Il lui faut les loger et les nourrir. Ces derniers réquisitionnent les villas rue de Neauphles et avenue Pasteur ; la circulation des Foulqueusiens est interdite dans la rue Carnot jusqu’en août 1944. Les occupants imposent également des mesures de sécurité et de rationnement alimentaire très contraignantes. Dès l’été 1940, un service de ravitaillement est mis en place. Il rationne le pain, le sucre, le café, les matières grasses, la viande, les pommes de terre, le lait, le vin ...                                                                                                                                                                                                                               

Partager cette page